Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du club de lecture de suisse romande
  • Le blog du club de lecture de suisse romande
  • : Echange de points de vue sur des livres. Critiques de romans. Comptes-rendus de lecture. Support du club de lecture francophone de Zürich
  • Contact

Liste des auteurs

Abu-Jaber Diana

      - Origine

 

Agus Milena

      - Mal de pierres

 

Alberoni Francesco
      - Je t'aime

Allende Isabel
      - Eva Luna

 

Assouline Pierre

      - Les invités

Atkinson Kate
      - La souris bleue


Auster Paul
      - Brooklyn Follies

      - Invisible
      - Léviathan

 

Barbery Muriel
      - L'élégance du hérisson
      - Une gourmandise

Baricco Alessandro
      - Soie

Barjavel René
      - La nuit des temps

 

Barnes Julian

      - Pulsations


Bauchau Henry
      - Antigone
      - Le boulevard périphérique

 

Bazin Hervé

      - Le démon de minuit

Bégaudeau François
      - Entre les murs

Belletto René
      - La Machine

Bello Antoine
      - Les éclaireurs
      - Les falsificateurs

Berger John
      - Un métier idéal

Bleys Olivier
      - Semper Augustus

Blondin Antoine
      - Les enfants du bon Dieu

 

Bobin Christian

      - Les ruines du ciel

Bouvier Nicolas
      - Le poisson scorpion

Bovard Jacques-Etienne
      - Les Nains de jardin


Boyd William

      - Les vies multiples d'Amory Clay

      - Orages ordinaires

      - Solo


Brink André
      - L'amour et l'oubli

      - Mes bifurcations

Brune Elisa
      - Alors heureuse... croient-ils!

 

Bukowski Charles

      - Les contes de la folie ordinaire

 

Camus Albert

      - La chute

 

Carrère Emmanuel

      - D'autres vies que la mienne

 

Carrisi Donato

      - Le chuchoteur

 

Cart-Tanneur Emmanuelle

      - Et dans ses veines coulait la sève


Case John
      - Syndrome

Cauvin Patrick
      - Belange
      - Menteur

Céline Louis-Ferdinand

      - Voyage au bout de la nuit

 

Char Yasmine

      - A deux doigts

      - La main de Dieu

      - Le palais des autres jours

Charles David
      - La part du vide

Chattam Maxime
      - In Tenebris

      - La promesse des ténèbres

Chessex Jacques
      - La Confession du Pasteur Burg

      - Le vampire de Ropraz

Claudel Philippe
      - Le rapport de Brodeck

      - La petite-fille de Monsieur Linh

 

Clermont-Tonnerre (de) Adélaïde

      - Le dernier des nôtres

Coben Harlan
      - Dans les bois
      - Promets-moi

Coe Jonhatan
      - La pluie, avant qu'elle tombe

      - La vie très privée de Mr. Sim

Coetzee John Maxwell

      - L'été de la vie

 

Cohen-Scali Sarah

      - Max

 

Colette

      - Le blé en herbe

 

Collectif
      - Les tribulations d'un voyageur helvétique

Connelly Michael
      - Les égouts de Los Angeles

 

Crews Harry

      - Des mules et des hommes

 

Cunéo Anne
      - Zaïda

 

Cunningham Michael

      - Crépuscule


Dai Sijie
      - Balzac et la petite tailleuse chinoise

Deghelt Frédérique
      - La grand-mère de Jade

Delecroix Vincent
      - La chaussure sur le toit

Delerm Philippe
      - Le Bonheur

Depestre René
      - Eros dans un train chinois

Desarthe Agnès
      - Mangez-moi

 

Dexter Pete

      - Cotton Point 

 

Dicker Joël

      - La vérité sur l'affaire Harry Quebert

 

Didion Joan

      - L'année de la pensée magique

 

Djian Philippe

      - Bleu comme l'enfer

      - Lent dehors

Dubois Jean-Paul
      - Les accommodements raisonnables

      - Je pense à autre chose

      - Kennedy et moi

 

Duncker Patricia

      - La folie Foucault

 

Duong Thu Huong
      - Terre des oublis

 

Duroy Lionel

      - Le chagrin


Durrell Lawrence
      - Affaires urgentes
      - Justine
      - Balthazar

      - Clea

      - Mountolive. Le quatuor d'Alexandrie

Duve (de) Christian
      - A l'écoute du vivant

      - Sept vies en une

 

Etxebarria Lucia
      - Ce que les hommes ne savent pas

Exbrayat Charles
      - Le temps se gâte à Zakopane

Férey Caryl

      - Zulu

Ferney Alice

      - Paradis conjugal

 

Ferry Luc
      - Apprendre à vivre

Figerou Jean
      - Dame pipi

Fiszman Véronique
      - Les voisins

Foenkinos David

      - La délicatesse

 

Ford Richard
      - L'état des lieux

Fottorino Eric

      - Baisers de cinéma

 

Fournier Jean-Louis
      - Satané Dieu!

Fra Roberto
      - Du mouron pour les mous ronds

 

Franceschi Patrice

      - Avant la dernière ligne droite

Gallay Claudie
      - Les déferlantes

 

Garnier Pascal

      - Nul n'est à l'abri du succès

Gattégno Jean-Pierre
      - Avec vue sur le royaume

Gavalda Anna
      - L'échappée belle
      - La consolante

 

Gildiner Catherine

      - Séduction

 

Grémillon Hélène

      - Le confident

 

Grimes Martha
      - L'inconnue de la crique

 

Grivel Jean-Claude

      - Courriels mortels

 

Grondahl Jens-Christian

      - Quatre jours en mars


Grozdanovitch Denis
      - Brefs aperçus sur l'éternel féminin
      - Rêveurs et nageurs

 

Guenassia Jean-Michel

      - Le club des incorrigibles optimistes

      - La valse des arbres et du ciel

 

Haasse Hella S.

      - Les routes de l'imaginaire

 

Hanika Iris

     - Une fois deux

 

Harrison Jim

      - Une odyssée américaine

      - Les jeux de la nuit

      - Grand Maître

      - En Marge

 

Hayder Mo

      - Birdman

 

Heinicken Veit

      - Les requins de Trieste

 

Hemingway Ernest

      - Le soleil se lève aussi

 

Henrichs Bertina

      - La joueuse d'échecs

 

Hermann Judith

      - Alice

 

Hiaasen Carl
      - Striptease

 

Hornby Nick

      - Carton jaune

 

Houellebecq Michel

      - La carte et le territoire


Huston Nancy
      - Lignes de faille 

 

Indridason Arnaldur

      - Hypothermie

 

Inoué Yasushi

      - Le fusil de chasse

 

Irving John

      - A moi seul bien des personnages

 

Ishiguro Kazuo
      - Auprès de moi toujours

Izzo Jean-Claude
      - Trilogie marseillaise
      - Vivre fatigue

Jardin Alexandre
      - Chaque femme est un roman

      - Des gens très bien

Jauffret Régis
      - Asiles de fous

 

Job Armel

      - Les mystères de sainte Freya

 

Kapuscinski Ryszard

      - Ebène

      - Mes voyages avec Hérodote

 

Jonasson Jonas

      - Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

 

Kellerman Jesse

      - Les visages

 

Kellerman Jonhatan

      - La clinique

      - Le rameau brisé


Khadra Yasmina
      - Les sirènes de Bagdad

 

Khoury Raymond

      - Le dernier templier

King Stephen
      - Cellulaire

Kingsolver Barbara
      - Les yeux dans les arbres

 

Koch Herman

      - Villa avec piscine



Kodama Paul
      - La nuit du chômeur

 

Läckberg Camilla

      - L'oiseau de mauvaise augure

 

Lamarche Caroline

      - Le jour du chien

 

Lapeyre Patrick

      - L'homme-soeur

 

Larsson Björn
      - Le rêve du philologue

Lee Harper
      - Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Lemaitre Pierre

      - Robe de marié

 

Lenz Siegfried
      - La leçon d'allemand

 

Leon Donna

      - De sang et d'ébène

      - Mort à la Fenice


Lessing Doris
      - Les Grands-mères 

 

Levi Primo

      - Si c'est un homme

 

Levy Marc
      - Les enfants de la liberté

Levy Marcel
      - La vie et moi

 

Lion Julius A.

      - Poulets et perroquets

Lodge David
      - La vie en sourdine

 

Loe Erlend

      - Doppler

 

Loevenbruck Henri

      - Le syndrome Copernic

      - Le testament des siècles

 

Lonsi Koko

      - Dans l'oeil du léopard


Lovey Catherine
      - Cinq vivants pour un seul mort

 

Magris Claudio

      - Danube


Malva
      - Portraits à la dérive

 

Makine Andreï

      - La vie d'un homme inconnu


Mankell Henning

      - Les chaussures italiennes

      - Les chiens de Riga

      - Meurtriers sans visage

 

Mann Thomas

      - La mort à Venise


Matthieussent Brice
      - Vengeance du traducteur

Maupassant (de) Guy
      - Une vie

 

Mazetti Katarina

      - Le mec de la tombe d'à côté


McCall Smith Alexander
      - Le bon mari de Zebra Drive
      - Le club des philosophes amateurs

      -  Vague à l'âme au Botswana

McCarthy Cormac
      - La route

McEwan Ian

      - Solaire
      - Sur la plage de Chesil

Mc Kinley Tamara
      - La dernière valse de Mathilda

 

Mendelsohn Daniel

      - Les disparus

Mercier Pascal

      - L'accordeur de pianos
      - Train de nuit pour Lisbonne

Meyer Deon
      - Les soldats de l'aube

 

Modiano Patrick

      - Dans la café de la jeunesse perdue

Moore Viviane
      - Ombre japonaise
      - Tokyo des ténèbres 


Mouly Claudine

      - Gron-mère, pourquoi tu plonges?

 

Murakami Haruki

      - Kafka sur le rivage

      - 1Q84, livre1

      - autoportrait de l'auteur en coureur de fond

 

Norek Olivier

      - Territoires


Nothomb Amélie
      - Attentat
      - Journal d'Hirondelle
      - Métaphysique des tubes 

Nourrissier François
      - Roman volé

O'Faolain Nuala
      - Best Love Rosie

 

Ogawa Yoko

      - La formule préférée du professeur

Oksanen Sofi

      - Purge

 

Ormesson Jean d'

      - Presque rien sur presque tout



Oster Christian
      - Trois hommes seuls

Paasilinna Arto
      - Un homme heureux

 

Padura Leonardo

      - Les brumes du passé

Pennac Daniel
      - Chagrin d'école
      - Comme un roman
      - Le dictateur et le hamac
      - Au bonheur des ogres
      - La fée carabine
      - La petite marchande de prose
      - Des Chrétiens et des Maures
      - L'oeil du loup

Perec Georges
      - Les choses

Pessl Marisha
      - La physique des catastrophes

 

Pirsig Robert M.

      - Traité du zen et de l'entretien des motocyclettes

Poe Edgar Allan
      - Histoires extraordinaires

Prior Lily
      - La cucina

Quiriny Bernard
      - Contes carnivores

Rahimi Atiq
      - Syngué Sabour

Rambaud Patrick
      - Deuxième chronique du règne de Nicolas Ier
      - Troisième chronique du règne de Nicolas Ier

      - Quatrième chronique du règne de Nicolas 1er

Ravalec Vincent
      - Nouvelles du monde entier

Revaz Noëlle
      - Rapport aux bêtes

 

Rey Alain

      - Dictionnaire amoureux des dictionnaires

 

Riel Jorn
      - Racontars arctiques...

Roegiers Patrick
      - La spectaculaire histoire des rois des Belges
      - Le mal du pays

 

Roisin Jacques

      - Ceci n'est pas une biographie de Magritte


Rolin Olivier
      - Un chasseur de lions

      - Port-Soudan


Roth Philip

      - Goodbye, Colombus
      - Exit le fantôme

      - Portnoy et son complexe

      - Un homme


Rufin Jean-Christophe

      - Check-point
      - Un léopard sur le garrot

      - Sept histoires qui reviennent de loin


Russo Richard
      - Le déclin de l'empire Whiting

Sachs Maurice
      - Au temps du Boeuf sur le toit
      - Le Sabbat


Saint-Exupéry Antoine (de)

      - Vol de nuit

 

Salem Carlos
      - Aller simple

 

Sam Anna

      - Les tribulations d'une caissière

 

Sapienza Goliarda

      - L'art de la joie

 

Saramango José

      - L'aveuglement

Sardou Romain
      - Personne n'y échappera 

Schmitt Eric-Emmanuel
      - La rêveuse d'Ostende

 

Sebald W.G.

      - Vertiges

 

Semprun Jorge

      - L'écriture ou la vie
 

Sepulveda Luis
      - Le vieux qui lisait des romans d'amour

Serfaty Thierry
      - La nuit interdite

 

Shaffer Mary Ann & Barrows Annie

      - Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

 

Simenon Georges

      - Dimanche

      - La fuite de Monsieur Monde

      - Le monde de Simenon, vol 1

Simmons Dan
      - Le Styx coule à l'envers

Somoza José-Carlos
      - Clara et la pénombre

Sparks Nicholas
      - Les pages de notre amour

 

Steinbeck John

      - Des souris et des hommes

 

Strasser Todd

      - La vague

Styron William
      - Face aux ténèbres

Teulé Jean

      - Charly 9
      - La loi de la gravité

Tolstoï Léon
      - La mort de Ivan Ilitch

Trousselle Laurent
      - Marche, arrêt. Point mort
      - Mémoires anonymes

      - Graine de Sabbat

Tsuji Hitonari
      - En attendant le soleil
      - L'arbre du voyageur

van Cauwelaert Didier
      - Poisson d'amour

 

van Reybrouck  David

      - Congo, une histoire


Vargas Fred
      - L'homme à l'envers
      - Pars vite et reviens tard

 

Viel Tanguy

      - Paris - Brest

 

von Schirach Ferdinand

      - Crimes

      - Coupables
   
Walls Jeannette
      - Le château de verre

Wittenborn Dirk
      - Le remède et le poison

 

Xiaolong Qiu

      - Les courants fourbes du lac Tai 

Yehoshua A.B.

      - Le responsable des ressources humaines

 

Yourcenar Marguerite

      - L'oeuvre au noir

 

Zafon Carlos Ruiz

      - L'ombre du vent

 

Zythum Paul
      - Guère Epais

Rechercher

18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 15:19

SéductionSéduction - Catherine Gildiner

Une découverte de hasard dans une boutique de livres à prix discount.
En couverture, cette photo célèbre de Freud tenant un cigare de la main droite, la main gauche à la hanche, sapé comme un milord, fixant l'objectif d'un oeil sévère.
Madame Gildiner est psychologue clinicienne, et pratique son art à Toronto.


Première phrase: 'C'est gênant à avouer, j'oublie constamment pourquoi j'ai assassiné mon mari'. Bingo, le lecteur décolle pour une histoire invraisemblable mettant en scène une criminelle et un psychopathe travaillant pour le FBI.
Grand branle-bas dans le monde psychanalytique: le nouveau directeur de l'académie de psychanalyse a promis des révélations fracassantes à propos des découvertes de Sigmund Freud. Ce qui n'est pas du goût de tout le monde, et les cadavres vont s'accumuler.

J'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce pastiche de roman policier, les parties les moins passionnantes étant les exposés théoriques sur la première théorie de Freud (la séduction) qu'il abandonna par la suite pour le complexe d' Oedipe. L'influence des travaux de Darwin sur l'origine de la psychanalyse m'a paru sujette à caution.

Pour ceux qui sont peu ou prou intéressés par les découvertes du docteur viennois,ce livre représente une récréation bienvenue.

Amitiés subconscientes,

Guy.

Repost 0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 11:28

oiseau mauvaise augure

 

L'oiseau de mauvais augure - Camilla Läckberg


La jeune Camilla Läckberg (1974) surfe allègrement sur la vague des auteurs scandinaves à succès.
Cette histoire de tueur en série ne m'a pas convaincu.
Les chapitres sont saucissonnés entre les divers personnages.
Ce qui donne des effets du style: il tend la main vers son téléphone... et il faut attendre 10 pages avant de connaître l'interlocuteur. Ou bien: on ouvre un sac avec des pièces à conviction, on y trouve ce que l'on cherchait, mais le lecteur a droit à un long interlude avant la révélation de l'objet.

Dans une petite ville suédoise, on prépare une émission de téléréalité. L'émission sera pimentée par l'un ou l'autre crime, et les coupables sont...
J'avoue humblement ne jamais avoir regardé ce genre de cornichonneries télévisées, et ce n'est pas ce livre qui m'en donnera l'envie. Le message de l'auteur: "voyez la stupidité des participants" m'a semblé parfaitement superfétatoire.
L'héroïne récurrente de la série, Erica Falck, prépare son mariage avec un policier, ce qui donne lieu à des scènes particulièrement éprouvantes pour le lecteur.

Pourquoi 3 sur 5? Pour la fin du livre (non, pas le mariage).

Amitiés conjugales,


Guy.

Repost 0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 11:44

 

vague ame Botswana

 

Un peu de détente après le stress imposé par notre ami Mankell et son Wallander « flippé ». De la chaleur africaine mais ici, elle est nettement plus supportable que chez Kapuscinski. L’action, quand il y en a, se déroule au Botswana et met en scène un personnage récurrent chez l’auteur, Mma Precious Ramotswe, unique femme détective du pays, fondatrice et directrice de l’Agence No 1 des Dames Détectives. Un côté loufoque dans le comportement des personnages d’Alexander McCall Smith qui ne sont pas sans rappeler ceux de Tom Sharpe mais avec un côté plus naïf et beaucoup moins vulgaire. De l’humour britannique un rien-pince-sans-rire. Pour preuve, Alexander est également musicien et cofondateur du Really Terrible Orchestra (http://thereallyterribleorchestra.com/wordpress/ ).


Alexander McCall Smith connait bien la région. Il est tout de même né au Zimbabwe et a enseigné par la suite le droit au Botswana avant de rentrer s’installer en Ecosse. Il a certainement rencontré au cours de ses séjours quantité de personnages tels que ceux décrits dans son récit et l’on sent au-delà des mots, qu’il leur porte une grande affection. Tout le monde est finalement sympathique et touchant, même les supposés « mauvais » de l’histoire.


McCall Smith se sert de l’intrigue pour nous donner un aperçu des paysages du Botswana mais surtout il cherche à nous fait ressentir les traditions et les valeurs du pays aux travers du regard de ses personnages, parmi lesquels les femmes jouent un rôle particulièrement important. Cela tourne même parfois au plaidoyer lorsqu’il s’agit de défendre la place de la femme au sein de la civilisation africaine.


Des petites intrigues qui s’entremêlent et se dénouent toutes à la fin du roman, un style simple, un rythme un peu lent à mon goût mais bien adapté au climat ambiant, en définitive une virée reposante en ces temps particulièrement agités.


Alexander McCall Smith  est un auteur très fécond qui a déjà produits des dizaines d’ouvrages y compris des contes pour enfant  sans compter ses diverses publications académiques. J’irais sûrement rendre une nouvelle visite à Mma Precious Ramotswe et à son agence mais sans oublier de faire un détour par Edimbourg pour faire la connaissance d’Isabel Dalhousie, rédactrice en chef d’une revue de philosophie et enquêtrice amateure.

 

Jean-Claude

 

Repost 0
Published by Jean-Claude - dans Critiques de livres
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 13:16

carte et territoireLa carte et le territoire- Michel Houellebecq 

Prix Goncourt 2010

Ce titre mystérieux cache une expression employée dans une méthode thérapeutique dénommée PNL (programmation neurolinguistique).
Ma carte n'est pas ton territoire.


Si j'écris ceci, ce n'est pas pour faire le malin, mais pour constater que l'ami Houellebecq semble avoir fait du chemin depuis ses livres précédents, en particulier 'La possibilité d'une île', où il flirtait avec la secte des Raéliens.
Beaucoup moins provocant que ses autres livres ,celui-ci raconte la vie somme toute assez morose de Jed Martin, artiste en vogue dans les cénacles parisiens.
Sa notoriété lui vient d'un travail photographique à partir de cartes Michelin (tiens, voilà encore les cartes). Il n'arrivera pas à sauver l'amour de la très belle Olga. Il n'arrivera pas non plus à empêcher l'assassinat de Michel Houellebecq himself. On rencontre dans ce livre de multiples personnages en pleine actualité: Bill Gates, Roman Abramovitch, Frédéric Beigbeder...

Tout cela est bien ficelé, plutôt péteux par moments, (trop?) moderne.
Passionnant sûrement.

Voilà quelqu'un qui nous réservera encore bien des surprises.

Amitiés cartographiques,

Guy.

Repost 0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 09:07

kafka rivageKafka sur le rivage - Haruki Murakami 


Si vous ne l'avez déjà fait, précipitez-vous sur ce chef d'oeuvre.

Kafka Tamura, quinze ans, fuit la maison de son père, près de Tokyo. Il atterrit dans une maison consacrée aux livres, devenue un musée. La gestion repose sur les épaules de la mystérieuse et fort belle Melle Saeki. Il y rencontre le séduisant Oshima-san ,de quelques années son aîné.
Le vieux Nakata prend également la route. Cet homme illettré, à l'intelligence limitée, connaît le langage des chats. Il dispose aussi de pouvoirs occultes.

Sans jamais se rencontrer, les deux personnages vivront des expériences initiatiques qui les transformeront totalement.

Poésie, humour, mystère, cruauté font de ce long conte une expérience inoubliable.

Murakami connaît les mythologies occidentales. Il revisite le mythe d'Oedipe de façon magistrale. Il y ajoute la sagesse du bouddhisme, et il pimente le tout avec Beethoven, François Truffaut, une large touche d'impressionnisme et beaucoup de mystère.

Simple et magnifique!

Guy.

Repost 0
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 14:55

mec tombeLe mec de la tombe d'à côté - Katarina Mazetti

L'amant de lady Chatterley, en version soft, suédoise et contemporaine.
Désirée (!) et Benny se rencontrent au cimetière.
Elle médite sur la tombe de son mari, mort accidentellement.
Lui rend hommage à sa maman.
Elle est bibliothécaire, intello de gauche.
Il est fermier, un peu réac.
Rien ne les rapproche, et leur passion va buter sur les réalités quotidiennes.
Pas très fatigant à lire, prévisible, et loin de la passion du garde-chasse et de la châtelaine de D.H. Lawrence.

Ne pas trop choquer le lecteur, telle semble être la devise de nos auteurs de livres destinés aux demoiselles.
On ne se méfie pas assez des livres imprimés à des millions d'exemplaires, et traduits dans 356 langues.

Amitiés bof,

Guy.

Repost 0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 08:30

Ebène

 

Un tout autre univers que celui des polars nordiques… Et pour cause, l’action se passe en Afrique entre la fin des années 50 et celles des années 90. Ici pas d’enquête au sens policier du terme mais des comptes-rendus de voyages.  L’auteur, Ryszard Kapuscinski, a sillonné l’Afrique en long et en large pendant des décennies en tant que correspondant pour la Pologne. Sans véritables moyens, avec pour seul motivation sa perpétuelle curiosité, Kapuscinski nous entraine à sa suite du Ghana à l’Erythrée en passant par le Rwanda et le Soudan.

 

Mais ce qui est particulièrement intéressant dans les récits de  Kapuscinski, c’est le style de narration. On a affaire à une succession de petits chapitres – entre 10 et 25 pages – qui nous font passer d’un pays à l’autre, d’une anecdote à l’autre. Pas vraiment de fil conducteur entre les chapitres  mais des rencontres avec des personnages hauts en couleur, qu’ils s’agissent d’autochtones, de confrères reporters ou de simples voyageurs. Grace à ces dizaines de petits récits dont est composé le livre, on perçoit un peu mieux ce qui se passe au niveau global sur cet immense continent ainsi que l’histoire des différents peuples qui le composent.

 

Kapuscinski  nous montre sa connaissance approfondie des lieux, connaissance qu’il a acquise en se déplaçant tout simplement au gré des révolutions et des évènements qui marquent tous les jours la vie de l’Afrique. Une approche résolument humaine, une description précise du mode de pensées des habitants où les différences avec nous, les européens, sont clairement mises en évidence et expliquées avec simplicité.


A l’instar des romans de Mankell et de ses « confrères » qui nous font sentir le froid et l’hiver à toutes les pages de leurs romans, Kapuscinski  nous fait transpirer et même davantage en décrivant d’une manière très efficace l’écrasante influence des rayons du soleil sur la vie africaine. Ce n’est pas pour rien que les deux valeurs suprêmes du continent sont l’ombre et l’eau.

 

Pas un livre d’Histoire mais un livre avec des histoires. Kapuscinski  ne se pose pas en professeur ni en donneur de leçons.  Je n’ai pu m’empêcher de penser à Tintin au Congo en lisant ce livre. Kapuscinski, un excellent initiateur pour aborder le style « carnet de route » sans risquer de tomber dans l’ennui et la pédanterie. 

 

Jean-Claude

Repost 0
Published by Jean-Claude - dans Critiques de livres
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 10:50

meurtrier visage  chiens Riga

 

Depuis le temps que j’en entendais parler et que je voyais régulièrement apparaitre son nom dans les devantures des libraires, je m’y suis collé… et j’ai bien fait. Après une petite indigestion de romans policiers nordiques due entre autre à ma participation au jury du "Prix du Meilleur Polar 2011, Editions Points", j’hésitais à me replonger dans l’univers des hivers sans fins et des commissaires dépressifs, des tempêtes de neige et des gueules de bois.


Mais Kurt Wallander, comme le précise d’ailleurs Henning Mankell dans son introduction à « Meurtriers sans visage » ne sert en fait que d’alibi à l’auteur pour pouvoir s’exprimer sur des sujets graves qui se sont mis à le préoccuper tels que la xénophobie, le racisme, la répression dans les pays d’Europe de l’Est etc…


Wallander a beau être un commissaire dépressif, proche de la démission, englué dans des problèmes personnels et familiaux, il possède une dimension et une profondeur que l’on trouve rarement chez des personnages de romans policiers. Son caractère et son entourage - un divorce mal accepté, les relations impossibles avec sa fille - ainsi que le cadre de ses enquêtes – le froid permanent, l’hiver précoce, les nuits sans fin - ne sont pas sans rappeler ceux du commissaire Erlendur Sveinsson de l’islandais Arnaldur Indridason. L’approche des problèmes de société par le biais d’enquêtes policières fait par contre penser aux romans de Donna Leon bien que le commissaire  Guido Brunetti  soit à l’opposé de Wallander  grâce à sa famille presque parfaite, et que Venise soit bien loin de Ystad.


« Les Chiens de Riga », deuxième « aventure » du commissaire Wallander se démarque également  des romans « policiers » classiques par l’originalité de son scenario et la pression psychologique à laquelle est soumis le héros tout au long de l’histoire et qui est admirablement rendue par l’auteur. Un coup de chapeau pour la description de Riga et l’atmosphère qui devait y régner dans les années 90.


Henning Mankell, un auteur à rattraper et à suivre.


Jean-Claude

Repost 0
Published by Jean-Claude - dans Critiques de livres
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 17:41

presque rienPresque rien sur presque tout - Jean d'Ormesson 

L'académicien s'est lancé (en 1995) dans sa vision de notre univers depuis ses origines.
Les pages les plus passionnantes traitent de la littérature, et pour cause.
Ses talents de futurologue m'ont paru limités. On ne peut pas tout avoir.
J'avoue, en demandant le pardon de mes distingués correspondants, avoir sauté plusieurs pages.
L'homme aux yeux bleus électriques est croyant, il ne s'en cache pas.
Cela présente l'inconvénient de décrire un monde manichéen: soit vous avez la foi, soit le tout est absurde.

Mais il lui sera beaucoup pardonné.

Connaissiez-vous ce vers superbe de Racine:

Je t'aimais inconstant, qu'aurais-je fait fidèle?

Amitiés transcendantales,

Guy.

Repost 0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 17:14

gens très bienDes gens très bien - Alexandre Jardin - Grasset


Fini de rire.


Alexandre, auteur comique, règle ses comptes avec Jean, son grand-père.
Jean Jardin était le chef de cabinet de Laval. La rafle du Vél d'Hiv, c'est lui.
Cette page très noire de l'histoire de France est racontée en long et en large dans ce livre-brûlot. Comme dans toute démonstration, les répétitions finissent par lasser le lecteur. Espérons que l'effet cathartique permettra au jeune auteur de continuer une carrière littéraire fertile.

Il est frappant de constater que plusieurs écrivains de cette génération éprouvent le besoin de laver leur linge sale, ou du moins d'exposer sur la place publique leurs déboires familiaux. Exemples:

Didier Van Cauwelaert (°1960) raconte dans 'Le père adopté' les angoisses et les affabulations de son père.
Emmanuel Carrère (°1957) revient dans ses livres sur ses rapports conflictuels avec sa mère, Hélène Carrère d'Encausse.

Alexandre Jardin (°1965) parle de son père comme d'un menteur talentueux. Pascal Jardin était le père d'Alexandre. Il eut beaucoup de succès avec 'Le nain jaune', un portrait enthousiaste du collabo Jean Jardin. Voilà une famille où l'on ne fait pas qu'échanger des politesses.


Amitiés transgénérationnelles,

Guy.

Repost 0

Liste D'articles

  • Danube - Claudio Magris
    Le Danube prend sa source en Forêt-Noire et termine sa course de 3000 km à son delta en mer Noire. Le grand érudit italien descend le fleuve comme un touriste. Il traverse la Bavière, l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie, la Serbie, la Bulgarie, la Roumanie....
  • Le chagrin - Lionel Duroy
    Un livre coup de poing, par un véritable écrivain. William raconte sa vie, depuis la rencontre de ses parents. Théophile du Noyer de Pranassac, rejeton d’une famille de petite noblesse désargentée, s’éprend de la très belle Suzanne Verbois, fille d’un...
  • Courriels mortels - Jean-Claude Grivel
    « Courriels mortels » est un petit essai policier, sans prétention, mais son mode de narration « direct et sans détour », en fait un ouvrage divertissant parfait à lire entre deux romans que l’on qualifierait de plus « sérieux ». Une galerie de personnages...
  • Mes voyages avec Hérodote - Ryszard Kapuscinski
    L’ami Ryszard (1932-2007) a parcouru le monde avec son livre de chevet, les « Histoires » dont voici le premier paragraphe: «Hérodote d'Halicarnasse présente ici les résultats de son enquête afin que le temps n'abolisse pas le souvenir des actions des...
  • A moi seul bien des personnages - John Irving
    La critique est unanime pour le « A moi seul bien des personnages » de John Irving. À les lire, on retrouve l’auteur du « monde selon Garp ». Ainsi, on lit dans « le Monde » « Ironie ravageuse, provocation tranquille, obsessions burlesques, débauches...
  • Le dernier des nôtres - Adélaide de Clermont-Tonnerre
    Février 1945 en Allemagne nazie. Dans Dresde réduite en cendres par les bombes incendiaires alliées, les vagissements d'un nouveau-né retentissent à l'intérieur de la cathédrale transformée en mouroir. Une femme à l'agonie a eu le temps de mettre au monde...
  • L'ombre du vent - Carlos Ruiz Zafon
    L 'histoire se situe à Barcelone, dans l'après-guerre. Le père du jeune Daniel le conduit au Cimetière des Livres Oubliés, une bibliothèque secrète, réservée à des initiés, immense, renfermant des œuvres anciennes oubliées. On se croirait chez Borges....
  • Un homme - Philip Roth
    Relecture, après une dizaine d’années, de ce chef d’oeuvre de Philip Roth. Voici mon commentaire de l’époque: « L’histoire d'un homme, mais le titre original (Everyman) convient mieux. Le livre commence dans un cimetière. On y enterre un homme de 75 ans,...
  • Goodbye, Columbus - Philip Roth 
    Pour ceux qui ne connaissent pas Philip Roth, ces six nouvelles publiées en 1959 sont une excellente introduction. Tout y est déjà: le Sémite (ahhhh les mères juives), le provocateur, le paillard, l’agnostique, l’humoriste, et surtout l’immense écrivain....
  • Check-Point - Jean-Christophe Rufin
    Déception (ou coup d’épée dans l’eau). Cinq ‘humanitaires’ partent avec deux camions pour la Bosnie. Cela se passe au moment du morcellement de l’ex-Yougoslavie. Un mélange inextricable de langues, de religions et d’histoire contemporaine. J’ai trouvé...