Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du club de lecture de suisse romande
  • Le blog du club de lecture de suisse romande
  • : Echange de points de vue sur des livres. Critiques de romans. Comptes-rendus de lecture. Support du club de lecture francophone de Zürich
  • Contact

Liste des auteurs

Abu-Jaber Diana

      - Origine

 

Agus Milena

      - Mal de pierres

 

Alberoni Francesco
      - Je t'aime

Allende Isabel
      - Eva Luna

 

Assouline Pierre

      - Les invités

Atkinson Kate
      - La souris bleue


Auster Paul
      - Brooklyn Follies

      - Invisible
      - Léviathan

 

Barbery Muriel
      - L'élégance du hérisson
      - Une gourmandise

Baricco Alessandro
      - Soie

Barjavel René
      - La nuit des temps

 

Barnes Julian

      - Pulsations


Bauchau Henry
      - Antigone
      - Le boulevard périphérique

 

Bazin Hervé

      - Le démon de minuit

Bégaudeau François
      - Entre les murs

Belletto René
      - La Machine

Bello Antoine
      - Les éclaireurs
      - Les falsificateurs

Berger John
      - Un métier idéal

Bleys Olivier
      - Semper Augustus

Blondin Antoine
      - Les enfants du bon Dieu

 

Bobin Christian

      - Les ruines du ciel

Bouvier Nicolas
      - Le poisson scorpion

Bovard Jacques-Etienne
      - Les Nains de jardin


Boyd William

      - Les vies multiples d'Amory Clay

      - Orages ordinaires

      - Solo


Brink André
      - L'amour et l'oubli

      - Mes bifurcations

Brune Elisa
      - Alors heureuse... croient-ils!

 

Bukowski Charles

      - Les contes de la folie ordinaire

 

Camus Albert

      - La chute

 

Carrère Emmanuel

      - D'autres vies que la mienne

 

Carrisi Donato

      - Le chuchoteur

 

Cart-Tanneur Emmanuelle

      - Et dans ses veines coulait la sève


Case John
      - Syndrome

Cauvin Patrick
      - Belange
      - Menteur

Céline Louis-Ferdinand

      - Voyage au bout de la nuit

 

Char Yasmine

      - A deux doigts

      - La main de Dieu

      - Le palais des autres jours

Charles David
      - La part du vide

Chattam Maxime
      - In Tenebris

      - La promesse des ténèbres

Chessex Jacques
      - La Confession du Pasteur Burg

      - Le vampire de Ropraz

Claudel Philippe
      - Le rapport de Brodeck

      - La petite-fille de Monsieur Linh

 

Clermont-Tonnerre (de) Adélaïde

      - Le dernier des nôtres

Coben Harlan
      - Dans les bois
      - Promets-moi

Coe Jonhatan
      - La pluie, avant qu'elle tombe

      - La vie très privée de Mr. Sim

Coetzee John Maxwell

      - L'été de la vie

 

Cohen-Scali Sarah

      - Max

 

Colette

      - Le blé en herbe

 

Collectif
      - Les tribulations d'un voyageur helvétique

Connelly Michael
      - Les égouts de Los Angeles

 

Crews Harry

      - Des mules et des hommes

 

Cunéo Anne
      - Zaïda

 

Cunningham Michael

      - Crépuscule


Dai Sijie
      - Balzac et la petite tailleuse chinoise

Deghelt Frédérique
      - La grand-mère de Jade

Delecroix Vincent
      - La chaussure sur le toit

Delerm Philippe
      - Le Bonheur

Depestre René
      - Eros dans un train chinois

Desarthe Agnès
      - Mangez-moi

 

Dexter Pete

      - Cotton Point 

 

Dicker Joël

      - La vérité sur l'affaire Harry Quebert

 

Didion Joan

      - L'année de la pensée magique

 

Djian Philippe

      - Bleu comme l'enfer

      - Lent dehors

Dubois Jean-Paul
      - Les accommodements raisonnables

      - Je pense à autre chose

      - Kennedy et moi

 

Duncker Patricia

      - La folie Foucault

 

Duong Thu Huong
      - Terre des oublis

 

Duroy Lionel

      - Le chagrin


Durrell Lawrence
      - Affaires urgentes
      - Justine
      - Balthazar

      - Clea

      - Mountolive. Le quatuor d'Alexandrie

Duve (de) Christian
      - A l'écoute du vivant

      - Sept vies en une

 

Etxebarria Lucia
      - Ce que les hommes ne savent pas

Exbrayat Charles
      - Le temps se gâte à Zakopane

Férey Caryl

      - Zulu

Ferney Alice

      - Paradis conjugal

 

Ferry Luc
      - Apprendre à vivre

Figerou Jean
      - Dame pipi

Fiszman Véronique
      - Les voisins

Foenkinos David

      - La délicatesse

 

Ford Richard
      - L'état des lieux

Fottorino Eric

      - Baisers de cinéma

 

Fournier Jean-Louis
      - Satané Dieu!

Fra Roberto
      - Du mouron pour les mous ronds

 

Franceschi Patrice

      - Avant la dernière ligne droite

Gallay Claudie
      - Les déferlantes

 

Garnier Pascal

      - Nul n'est à l'abri du succès

Gattégno Jean-Pierre
      - Avec vue sur le royaume

Gavalda Anna
      - L'échappée belle
      - La consolante

 

Gildiner Catherine

      - Séduction

 

Grémillon Hélène

      - Le confident

 

Grimes Martha
      - L'inconnue de la crique

 

Grivel Jean-Claude

      - Courriels mortels

 

Grondahl Jens-Christian

      - Quatre jours en mars


Grozdanovitch Denis
      - Brefs aperçus sur l'éternel féminin
      - Rêveurs et nageurs

 

Guenassia Jean-Michel

      - Le club des incorrigibles optimistes

      - La valse des arbres et du ciel

 

Haasse Hella S.

      - Les routes de l'imaginaire

 

Hanika Iris

     - Une fois deux

 

Harrison Jim

      - Une odyssée américaine

      - Les jeux de la nuit

      - Grand Maître

      - En Marge

 

Hayder Mo

      - Birdman

 

Heinicken Veit

      - Les requins de Trieste

 

Hemingway Ernest

      - Le soleil se lève aussi

 

Henrichs Bertina

      - La joueuse d'échecs

 

Hermann Judith

      - Alice

 

Hiaasen Carl
      - Striptease

 

Hornby Nick

      - Carton jaune

 

Houellebecq Michel

      - La carte et le territoire


Huston Nancy
      - Lignes de faille 

 

Indridason Arnaldur

      - Hypothermie

 

Inoué Yasushi

      - Le fusil de chasse

 

Irving John

      - A moi seul bien des personnages

 

Ishiguro Kazuo
      - Auprès de moi toujours

Izzo Jean-Claude
      - Trilogie marseillaise
      - Vivre fatigue

Jardin Alexandre
      - Chaque femme est un roman

      - Des gens très bien

Jauffret Régis
      - Asiles de fous

 

Job Armel

      - Les mystères de sainte Freya

 

Kapuscinski Ryszard

      - Ebène

      - Mes voyages avec Hérodote

 

Jonasson Jonas

      - Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

 

Kellerman Jesse

      - Les visages

 

Kellerman Jonhatan

      - La clinique

      - Le rameau brisé


Khadra Yasmina
      - Les sirènes de Bagdad

 

Khoury Raymond

      - Le dernier templier

King Stephen
      - Cellulaire

Kingsolver Barbara
      - Les yeux dans les arbres

 

Koch Herman

      - Villa avec piscine



Kodama Paul
      - La nuit du chômeur

 

Läckberg Camilla

      - L'oiseau de mauvaise augure

 

Lamarche Caroline

      - Le jour du chien

 

Lapeyre Patrick

      - L'homme-soeur

 

Larsson Björn
      - Le rêve du philologue

Lee Harper
      - Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur

 

Lemaitre Pierre

      - Robe de marié

 

Lenz Siegfried
      - La leçon d'allemand

 

Leon Donna

      - De sang et d'ébène

      - Mort à la Fenice


Lessing Doris
      - Les Grands-mères 

 

Levi Primo

      - Si c'est un homme

 

Levy Marc
      - Les enfants de la liberté

Levy Marcel
      - La vie et moi

 

Lion Julius A.

      - Poulets et perroquets

Lodge David
      - La vie en sourdine

 

Loe Erlend

      - Doppler

 

Loevenbruck Henri

      - Le syndrome Copernic

      - Le testament des siècles

 

Lonsi Koko

      - Dans l'oeil du léopard


Lovey Catherine
      - Cinq vivants pour un seul mort

 

Magris Claudio

      - Danube


Malva
      - Portraits à la dérive

 

Makine Andreï

      - La vie d'un homme inconnu


Mankell Henning

      - Les chaussures italiennes

      - Les chiens de Riga

      - Meurtriers sans visage

 

Mann Thomas

      - La mort à Venise


Matthieussent Brice
      - Vengeance du traducteur

Maupassant (de) Guy
      - Une vie

 

Mazetti Katarina

      - Le mec de la tombe d'à côté


McCall Smith Alexander
      - Le bon mari de Zebra Drive
      - Le club des philosophes amateurs

      -  Vague à l'âme au Botswana

McCarthy Cormac
      - La route

McEwan Ian

      - Solaire
      - Sur la plage de Chesil

Mc Kinley Tamara
      - La dernière valse de Mathilda

 

Mendelsohn Daniel

      - Les disparus

Mercier Pascal

      - L'accordeur de pianos
      - Train de nuit pour Lisbonne

Meyer Deon
      - Les soldats de l'aube

 

Modiano Patrick

      - Dans la café de la jeunesse perdue

Moore Viviane
      - Ombre japonaise
      - Tokyo des ténèbres 


Mouly Claudine

      - Gron-mère, pourquoi tu plonges?

 

Murakami Haruki

      - Kafka sur le rivage

      - 1Q84, livre1

      - autoportrait de l'auteur en coureur de fond

 

Norek Olivier

      - Territoires


Nothomb Amélie
      - Attentat
      - Journal d'Hirondelle
      - Métaphysique des tubes 

Nourrissier François
      - Roman volé

O'Faolain Nuala
      - Best Love Rosie

 

Ogawa Yoko

      - La formule préférée du professeur

Oksanen Sofi

      - Purge

 

Ormesson Jean d'

      - Presque rien sur presque tout



Oster Christian
      - Trois hommes seuls

Paasilinna Arto
      - Un homme heureux

 

Padura Leonardo

      - Les brumes du passé

Pennac Daniel
      - Chagrin d'école
      - Comme un roman
      - Le dictateur et le hamac
      - Au bonheur des ogres
      - La fée carabine
      - La petite marchande de prose
      - Des Chrétiens et des Maures
      - L'oeil du loup

Perec Georges
      - Les choses

Pessl Marisha
      - La physique des catastrophes

 

Pirsig Robert M.

      - Traité du zen et de l'entretien des motocyclettes

Poe Edgar Allan
      - Histoires extraordinaires

Prior Lily
      - La cucina

Quiriny Bernard
      - Contes carnivores

Rahimi Atiq
      - Syngué Sabour

Rambaud Patrick
      - Deuxième chronique du règne de Nicolas Ier
      - Troisième chronique du règne de Nicolas Ier

      - Quatrième chronique du règne de Nicolas 1er

Ravalec Vincent
      - Nouvelles du monde entier

Revaz Noëlle
      - Rapport aux bêtes

 

Rey Alain

      - Dictionnaire amoureux des dictionnaires

 

Riel Jorn
      - Racontars arctiques...

Roegiers Patrick
      - La spectaculaire histoire des rois des Belges
      - Le mal du pays

 

Roisin Jacques

      - Ceci n'est pas une biographie de Magritte


Rolin Olivier
      - Un chasseur de lions

      - Port-Soudan


Roth Philip

      - Goodbye, Colombus
      - Exit le fantôme

      - Portnoy et son complexe

      - Un homme


Rufin Jean-Christophe

      - Check-point
      - Un léopard sur le garrot

      - Sept histoires qui reviennent de loin


Russo Richard
      - Le déclin de l'empire Whiting

Sachs Maurice
      - Au temps du Boeuf sur le toit
      - Le Sabbat


Saint-Exupéry Antoine (de)

      - Vol de nuit

 

Salem Carlos
      - Aller simple

 

Sam Anna

      - Les tribulations d'une caissière

 

Sapienza Goliarda

      - L'art de la joie

 

Saramango José

      - L'aveuglement

Sardou Romain
      - Personne n'y échappera 

Schmitt Eric-Emmanuel
      - La rêveuse d'Ostende

 

Sebald W.G.

      - Vertiges

 

Semprun Jorge

      - L'écriture ou la vie
 

Sepulveda Luis
      - Le vieux qui lisait des romans d'amour

Serfaty Thierry
      - La nuit interdite

 

Shaffer Mary Ann & Barrows Annie

      - Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

 

Simenon Georges

      - Dimanche

      - La fuite de Monsieur Monde

      - Le monde de Simenon, vol 1

Simmons Dan
      - Le Styx coule à l'envers

Somoza José-Carlos
      - Clara et la pénombre

Sparks Nicholas
      - Les pages de notre amour

 

Steinbeck John

      - Des souris et des hommes

 

Strasser Todd

      - La vague

Styron William
      - Face aux ténèbres

Teulé Jean

      - Charly 9
      - La loi de la gravité

Tolstoï Léon
      - La mort de Ivan Ilitch

Trousselle Laurent
      - Marche, arrêt. Point mort
      - Mémoires anonymes

      - Graine de Sabbat

Tsuji Hitonari
      - En attendant le soleil
      - L'arbre du voyageur

van Cauwelaert Didier
      - Poisson d'amour

 

van Reybrouck  David

      - Congo, une histoire


Vargas Fred
      - L'homme à l'envers
      - Pars vite et reviens tard

 

Viel Tanguy

      - Paris - Brest

 

von Schirach Ferdinand

      - Crimes

      - Coupables
   
Walls Jeannette
      - Le château de verre

Wittenborn Dirk
      - Le remède et le poison

 

Xiaolong Qiu

      - Les courants fourbes du lac Tai 

Yehoshua A.B.

      - Le responsable des ressources humaines

 

Yourcenar Marguerite

      - L'oeuvre au noir

 

Zafon Carlos Ruiz

      - L'ombre du vent

 

Zythum Paul
      - Guère Epais

Rechercher

6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 10:14

solaire

 

Michael Beard, prix Nobel de Physique dans les années '70, continue à vivre sur sa réputation. Sa cinquième (!) femme le cocufie allègrement avec un maçon. Sa vie s'en va en vrille, jusqu'au jour où il profite d'un accident pour voler le brevet d'un collaborateur. ll devient le spécialiste du combat contre le réchauffement climatique.

 

Ce personnage égocentrique, profiteur, veule, totalement dépourvu de charme, est décrit par un McEwan en grande forme. Les sujets actuels: gaspillage de l'énergie, effet de serre, épuisement des réserves de pétrole, sont abordés par le biais d'un humour totalement inattendu et d'autant plus réjouissant. La visite du physicien en Arctique vaut son pesant de surgelé.

 

Une très bonne surprise.

Amitiés débridées,

Guy.

Repost 0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 10:05

clinique.jpg

 

Alex Delaware, psychologue, prête main-forte au policier Milo Sturgis dans l'enquête concernant la mort violente d'une psychologue féministe.

 

Un roman policier fort bavard, où l'on rencontre des mafieux, un médecin-avorteur, et bien sûr d'horribles assassins. Une histoire fort convenue dans une ambiance plutôt lourde.

Amitiés expéditives,

Guy.


Repost 0
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 08:27

nul abri succès

 

Un petit chef d’œuvre d’humour noir, sarcastique à souhait. Un petit opuscule que l’on aimerait avoir commis quand on a un tant soi peu la fibre littéraire. Même seulement pour le titre. Y compris pour l’intrigue, parfois à la limite de l’absurde, mais qui tient la route et ce n’est pas peu dire Ca fait penser à du Michel Audiard de la bonne époque. On peut tous se reconnaitre dans un des personnages de Pascal Garnier, même si l’on n’ose pas se l’avouer. Ou tout du moins dans leur comportement.

 

L’auteur, malheureusement décédé en 2010 à seulement 61 ans, n’aura pas eu le temps de tomber dans l’écriture de routine ni de nous ennuyer avec des pavés de 1500 pages.

 

Cela faisait longtemps que je ne m’étais surpris à rire tout seul en lisant un livre. Et par les temps qui courent, ça n’a pas de prix et ça fait du bien par où ça passe.

 

Chaudement recommandé quel que soit son état d’âme.

 

Jean-Claude

 

 

Repost 0
Published by Jean-Claude - dans Critiques de livres
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 08:55

 

hypothermie

 

Sixième compte-rendu, Prix du Meilleur Polar 2011, Editions Points

 

Encore un nouvel auteur nordique à découvrir. Après Camilla Läckberg, Henning Mankell et l’incontournable Stieg Larsson (Suède), Joe Nesbo (Norvège), et dans un tout autre genre les non moins fameux Arto Paasilinna (Finlande), Jorn Riel (Danemark) et j’en passe, voici que je découvre avec plaisir Indridason Arnaldur originaire d’Islande, pays qui m’étais plus connu jusqu’à aujourd’hui pour ses geysers que pour sa littérature policière.

 

Erlendur. Encore un héros sympathique, humain, avec son vécu, ses doutes, ses certitudes, son intime conviction. C’est cette dernière qui va d’ailleurs lui permettre de ne pas se laisser duper par les apparences comme souvent trompeuses, et mener, avec acharnement et jusqu’à son terme, l’enquête sur le « faux suicide » de Maria.

 

Plusieurs intrigues viennent petit à petit se greffer sur la trame principale, sans vraiment un lien direct avec elle. Par contre elles donnent le ton et viennent renforcer le côté têtu du héros qui ne lâche jamais prise et va jusqu’au bout de son raisonnement, quitte à passer pour un fieffé enquiquineur auprès de tout son entourage (il y a un petit quelque chose de l’inspecteur Columbo chez notre ami Erlendur).

 

Pas de violence. Pas d’action tonitruante. On se plait à évoquer le flegme du commissaire Brunetti. On regrettra juste pour les fans de gastronomie le manque de passages dédiés à la bonne chère.

 

Tout cela m’a fait penser à Millenium tome 1 (Les hommes qui n’aimaient pas les femmes) et à La Princesse des Glaces, pas uniquement pour les décors et le climat froid, mais également pour le type d’intrigue (ancienne disparition inexpliquée, liens forts avec le passé) et le genre de relations qui se tissent entre les différents personnages de l’histoire. La Suède et l’Islande se situent après tout à des latitudes comparables.

 

Comme dans « Origine », le passé du héros vient pointer le bout de son nez, mais contrairement au cas du personnage principal de chez Abu-Jaber, notre policier sait de quoi il retourne, et ce sont plutôt les séquelles psychologiques qui expliquent en partie son obstination à se pencher sur les disparitions inexpliquées et à se battre contre les évidences qui n’en sont en définitive pas tant que ça.

 

Un double rebondissement final (un peu à la Harlan Coben) dans les toutes dernières pages du livre plus la résolution un peu fortuite des intrigues secondaires maintiennent le lecteur en haleine jusqu’à la fin de l’ouvrage, même si l’on ne tombe pas dans le sensationnel au sens propre du terme.

 

En résumé un auteur agréable à découvrir. Bien écrit (en tous cas bien traduit), bien construit. Ces pays du Nord nous réservent décidément plein de bonnes surprises dans le domaine de l’écriture.

 

Je vais mettre l’Islande à mon catalogue de pays à « lire » régulièrement et ajouter Indridason Arnaldur à ma liste d’auteurs à suivre en priorité.

 

Jean-Claude

Repost 0
Published by Jean-Claude - dans Critiques de livres
commenter cet article
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 08:54
vol de nuit
 Bardé de préjugés, je considérais Saint-Ex comme un boy scout sur le retour. Son Petit Prince évidemment n'arrangeait pas les choses. Et l'introduction du présent volume par André Gide en personne — que l'on ne peut considérer comme le gauchiste de service — aurait pu faire office de coup de grâce.

En 10 mots comme en 100, et contrairement à ce que j'écris plus haut, Saint-Exupéry est un merveilleux écrivain. Son récit de l'aéropostale en Amérique du Sud est un véritable régal. Clair, concis, sensible, il fait vivre ces temps héroïques du dedans. On peut être d'accord ou pas avec le personnage de Rivière, la description de la solitude du pouvoir fait mouche à chaque page. De même que la lutte de Fabien le pilote au milieu d'un cyclone, débouchant au dessus de la tempête dans un ciel sublimé par la lune.

 

Paru en 1931, ce livre préfigure une période fort sombre pour l'Europe. Le fascisme n'avait pas encore révélé toute sa démence destructrice. Imprimé en 1962, l'exemplaire que j'ai tenu en mains exhalait une odeur de vieux papier, propice à un voyage dans le temps.

 

Amitiés aéroplanes,

 

Guy.

Repost 0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 08:51

 

mal de pierres

  

Une belle histoire d'amour dans une Sardaigne écrasée de soleil et d'incompréhension.

 

Milena Agus écrit au stylet un hommage à sa grand-mère, grande amoureuse considérée comme folle. Sa rencontre avec le Rescapé, un amputé - de la jambe... - est un pur moment de bonheur. Et la fin, pour le moins inattendue, prouve une fois de plus l'impact du rêve dans la littérature.


A la fin du petit volume, quelques réflexions de l'auteure sur ses conceptions littéraires.

 

Amitiés sardes,

 

Guy.

Repost 0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 08:58

dimanche

 

Le premier roman du tome deux du « Monde de Simenon », présenté par Pierre Assouline et consacré aux poisons, s’intitule « Dimanche ».

 

C’est un roman policier sans Maigret, un thriller tout en psychologie comme les affectionne l’auteur, tellement haletant que lorsque vous en arriverez au chapitre 6 - il y en a huit - vous ne pouvez plus lâcher les personnages avant de savoir ce qu’ils vont devenir.

 

Adorant me mesurer aux intrigues policières pour en imaginer le dénouement j’avais imaginé une « chute » dont j’étais particulièrement fière - en toute modestie - et qui s’est révélée, heureusement pour moi, totalement fausse.

 

L’intrigue suit le parcours psychologique d’un aubergiste, explique minutieusement les raisons qui le poussent à se débarrasser de son épouse, puis la préparation minutieuse du crime parfait qui doit lui permette de réaliser son plan, un certain dimanche.

 

Je vous laisse le plaisir de découvrir la conclusion de ce roman haletant et, comme le sont tous les Simenon, écrit dans un style éblouissant

        

 Julie

Repost 0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 10:10

doppler

 

Encore un anarchiste venu du grand nord. Paasilina vient de Finlande, celui-ci de Norvège. Le combat est le même: au diable le conformisme. Vive la liberté au grand air.


Suite à une chute en VTT, Doppler se retrouve dans le cirage à quelques lieues d'Oslo. Il décide de se couper du monde et habite dans une tente au milieu de la forêt. Il se lie d'amitié avec un jeune renne, qu'il nommera Bongo, et dont il a poignardé la mère pour disposer de réserves de viande. Doté d'un attribut viril hors norme (je passe les détails pour ne pas choquer les dames), il sera bien obligé de le mettre en semi-chômage. Ses rencontres avec Düsseldorf, fana de modèles réduits, et surtout avec 'le mec de droite', font la part belle au délire.


Tout cela est fort drôle et absolument déjanté. Le livre se termine sur la sculpture d'un totem, hommage à son père qu'il a à peine connu.

 

Amitiés foutraques,

 

Guy.

Repost 0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 10:07

accordeur piano

 

 

L'auteur est Suisse, germanophone, et il enseigne la philosophie à Berlin. Cela explique-t-il la lourdeur de ce pavé? J'avais pourtant beaucoup aimé son 'Train de nuit pour Lisbonne'.

 

Un ténor est abattu en pleine représentation sur la scène de l'Opéra de Berlin.
Le coupable: un accordeur de pianos fanatique d'opéras. Il en compose mais
sa musique n'a jamais été interprétée. Il est marié avec une ancienne ballerine,
handicapée suite à un accident. Ils ont deux enfants, des jumeaux,Patrice et Patricia.
Sur ce scénario qui en vaut bien un autre, notre germano-helvète brode des variations
interminables sur la (non)rencontre, sur la (non)communication, sur la (non)musique.
Le ténor est en effet un sale type: il a abandonné la dame après l'avoir fécondée.
Doublement: voir supra les jumeaux. Cet acte scandaleux signera son arrêt de mort.

 

Beaucoup d'effets de manche dans cette histoire indigeste. Comme à l'opéra, les
personnages tournent en rond. Tout se passe dans l'urgence. Pas une hyperbole
ne manque au tableau. Chacun à tour de rôle croit sa dernière heure arrivée, se
trouve à court d'air, ou présente des insomnies rebelles.
Sans doute l'opéra italien provoque-t-il ce genre de manifestations hystériques.

 

Amitiés hyperventilatoires,

 

Guy.

Repost 0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 09:58

zulu

 

Grand Prix de littérature policière 2008 (!)
Grand Prix des lectrices de Elle 2009 (??)

 

Je croyais avoir atteint le sommet de la brutalité obscène avec Latex (juillet 2009). Voici encore pire.
Dans une Afrique du Sud en pleine préparation de la coupe du monde de foot (là où l'équipe française se ridiculisa par après aux yeux du monde entier), un policier zoulou, dénommé Ali Neuman, mène une enquête autour du meurtre de deux jeunes femmes blanches assassinées de manière particulièrement sordide. Il sera confronté à différents gangs, et tombera sur un trafic international où sont mêlées des firmes pharmaceutiques peu scrupuleuses.


Au delà du scénario qui en vaut bien un autre, j'ai été profondément écoeuré par ce mélange d'hyperviolence (meurtres, viols, mains et têtes coupées, égorgements, je passe les détails) et de scènes à caractère plus ou moins pornographique, tordues en tous cas. En prime, un style au lance-flammes "...Joppie parlait l'afrikaans avec un autre red neck de trois cents livres aussi gracieux qu'une vache en train de chier".  Le moins que l'on puisse dire: on ne nage pas dans la dentelle ou la culture des lépidoptères. Les quelques renseignements scientifiques concernant le sida, la drogue,et les expérimentations ne rachètent pas l'atmosphère sordide d'un roman malsain.


Quant aux lectrices de Elle, je me pose quelques questions concernant leurs fantasmes cachés.

 

Amitiés frileuses,

 

Guy

Repost 0

Liste D'articles

  • Danube - Claudio Magris
    Le Danube prend sa source en Forêt-Noire et termine sa course de 3000 km à son delta en mer Noire. Le grand érudit italien descend le fleuve comme un touriste. Il traverse la Bavière, l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie, la Serbie, la Bulgarie, la Roumanie....
  • Le chagrin - Lionel Duroy
    Un livre coup de poing, par un véritable écrivain. William raconte sa vie, depuis la rencontre de ses parents. Théophile du Noyer de Pranassac, rejeton d’une famille de petite noblesse désargentée, s’éprend de la très belle Suzanne Verbois, fille d’un...
  • Courriels mortels - Jean-Claude Grivel
    « Courriels mortels » est un petit essai policier, sans prétention, mais son mode de narration « direct et sans détour », en fait un ouvrage divertissant parfait à lire entre deux romans que l’on qualifierait de plus « sérieux ». Une galerie de personnages...
  • Mes voyages avec Hérodote - Ryszard Kapuscinski
    L’ami Ryszard (1932-2007) a parcouru le monde avec son livre de chevet, les « Histoires » dont voici le premier paragraphe: «Hérodote d'Halicarnasse présente ici les résultats de son enquête afin que le temps n'abolisse pas le souvenir des actions des...
  • A moi seul bien des personnages - John Irving
    La critique est unanime pour le « A moi seul bien des personnages » de John Irving. À les lire, on retrouve l’auteur du « monde selon Garp ». Ainsi, on lit dans « le Monde » « Ironie ravageuse, provocation tranquille, obsessions burlesques, débauches...
  • Le dernier des nôtres - Adélaide de Clermont-Tonnerre
    Février 1945 en Allemagne nazie. Dans Dresde réduite en cendres par les bombes incendiaires alliées, les vagissements d'un nouveau-né retentissent à l'intérieur de la cathédrale transformée en mouroir. Une femme à l'agonie a eu le temps de mettre au monde...
  • L'ombre du vent - Carlos Ruiz Zafon
    L 'histoire se situe à Barcelone, dans l'après-guerre. Le père du jeune Daniel le conduit au Cimetière des Livres Oubliés, une bibliothèque secrète, réservée à des initiés, immense, renfermant des œuvres anciennes oubliées. On se croirait chez Borges....
  • Un homme - Philip Roth
    Relecture, après une dizaine d’années, de ce chef d’oeuvre de Philip Roth. Voici mon commentaire de l’époque: « L’histoire d'un homme, mais le titre original (Everyman) convient mieux. Le livre commence dans un cimetière. On y enterre un homme de 75 ans,...
  • Goodbye, Columbus - Philip Roth 
    Pour ceux qui ne connaissent pas Philip Roth, ces six nouvelles publiées en 1959 sont une excellente introduction. Tout y est déjà: le Sémite (ahhhh les mères juives), le provocateur, le paillard, l’agnostique, l’humoriste, et surtout l’immense écrivain....
  • Check-Point - Jean-Christophe Rufin
    Déception (ou coup d’épée dans l’eau). Cinq ‘humanitaires’ partent avec deux camions pour la Bosnie. Cela se passe au moment du morcellement de l’ex-Yougoslavie. Un mélange inextricable de langues, de religions et d’histoire contemporaine. J’ai trouvé...